2 avril 2021

Bénin: A quelques jours de la présidentielle dont l’opposition a été largement exclue, Amnesty International exige le respect du droit international et la clarification de la situation juridique des opposant.e.s (ou de critiques) en détention provisoire – dont Reckya Madougou – «sous des chefs d'inculpation variés, parfois très graves» comme association de malfaiteurs ou financement du terrorisme.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210402-amnesty-international-s-inqui%C3%A8te-du-sort-des-opposants-et-des-voix-critiques-au-b%C3%A9nin

Congo-Kinshasa/Rwanda: Pour en finir avec les groupes armés qui sévissent de part et d’autre de la frontière entre la RDC et le Rwanda, les armées des deux pays ont élaboré un plan conjoint – dont rien a été révélé. Cela «suscite des interrogations» : «Du côté des élus et de la société civile, on redoute que ces manœuvres aboutissent à des opérations militaires conjointes dans l’Est du pays déjà meurtri. En décembre 2020, le groupe d’experts des Nations unies sur la RDC avait d’ailleurs rapporté que des opérations militaires avaient été menées par l’armée rwandaise dans le Nord-Kivu entre la fin de 2019 et le début d’octobre 2020. Ce qu’a toujours nié Kigali.»
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210402-rdc-rwanda-des-interrogations-sur-la-coop%C3%A9ration-militaire-entre-les-deux-pays

Congo-Kinshasa : Au Nord-Kivu, presque toute la population de Manyama dans la zone de Manyama – jusque-là épargnée par les attaques des groupes armés –a pris la fuite après les tueries et enlèvements de cette semaine, attribués aux Forces démocratiques alliées (ADF).
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210402-rdc-la-fuite-des-populations-de-manyama-apr%C3%A8s-une-attaque-des-adf-au-nord-kivu

Guinée : Exécutions extrajudiciaires, actes inhumains, arrestations arbitraires, mauvaises conditions dans les prisons, de nombreuses restrictions aux libertés d’expression… Selon le rapport annuel du département d’État américain, les droits humains se portent très mal en Guinée.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210402-les-%C3%A9tats-unis-inquiets-de-la-situation-des-droits-de-l-homme-en-guin%C3%A9e

Tunisie : De hauts cadres des douanes ont été limogés et le ministre de l’Environnement a été incarcéré. Mais les 282 containers – 7.800 tonnes – de déchets ménagers italiens, importés illégalement en 2020, n’ont pas été rapatriés. «Convention de Bäle, de Bamako, protocole d’Izmir, réglementation européenne sur le transfert des déchets. Autant de textes qui ont poussé les autorités italiennes à imposer à l’entreprise exportatrice de rapatrier ses containers. Pour l’heure sans résultat.» Une manifestation devant l’ambassade d’Italie à Tunis a exigé de l’Italie «Prendi la tua merda».
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210402-manifestation-contre-l-importation-ill%C3%A9gale-en-tunisie-de-d%C3%A9chets-italiens

Niger : Après la tentative de coup d’Etat d’avant-hier un dispositif sécuritaire colossal avait été mis en place : le nouveau président, Mohamed Bazoum, a pu prendre fonction aujourd’hui vendredi. Les thèmes de son mandat : l’amélioration de l’éducation, notamment la scolarité des jeunes filles ; la démographie ; la corruption ; le terrorisme.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210402-niger-le-nouveau-pr%C3%A9sident-%C3%A9lu-mohamed-bazoum-prend-la-t%C3%AAte-du-pays

Afrique/Covid-19 : Seulement 4% des plus de 2000 articles publiés depuis le début de la pandémie jusqu’à septembre 2020 dans les principales revues médicales ont été rédigés par des chercheuses/chercheurs africain.e.s. «(L)es articles sur l’évolution du virus sur le continent africain sont de façon écrasante rédigés par des chercheurs qui n’y ont jamais mis les pieds.» En résulte que «les solutions proposées pour freiner ou stopper la pandémie sont inadaptées, car elles sont souvent formulées sur la base de modèles qui ne tiennent pas compte des réalités du terrain en Afrique, mieux connues par les scientifiques locaux que par leurs homologues étrangers.»
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210402-covid-19-les-chercheurs-africains-absents-des-principales-revues-m%C3%A9dicales

1 avril 2021

Algérie : Un nouveau rapport ISS de 52 pages, «Stagnation ou croissance ? La trajectoire de développement de l’Algérie à l’horizon 2040» fait des suggestions comment faire évoluer la situation «dans la bonne direction» : réforme du système de gouvernance politique et de subventions, ainsi que de son économie rentière, réorientation vers les énergies renouvelables, plus grande productivité agricole, meilleure gestion des ressources en eau, investissement dans l’économie de la connaissance.
https://issafrica.org/fr/recherches/rapport-sur-afrique-du-nord/stagnation-ou-croissance-la-trajectoire-de-developpement-de-lalgerie-a-lhorizon-2040

Cameroun: Le Comité de protection des journalistes (CPJ) exige la libération des sept journalistes toujours détenus dans le pays. «Le cas de l’ancien directeur général de la radiotélévision publique, Amadou Vamoulké, accusé jusqu’ici sans procès, et ce, depuis cinq ans, de détournements de fonds au profit de sa radio est particulièrement préoccupant». Amadou Vamoulké a 70 ans et il a des problèmes de santé. «L’État n’a toujours pas présenté une seule preuve contre lui».
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210401-cameroun-une-organisation-de-d%C3%A9fense-des-droits-de-l-homme-exige-la-lib%C3%A9ration-de-7-journalistes

Niger : «Le capitaine Gourouza dont les photos sont sur les réseaux sociaux est l’homme le plus recherché au Niger. Tous les services de renseignement sont à ses trousses.» C’est cet officier de l’armée de l’air qui serait derrière la tentative de coup d’Etat d’hier mercredi. 15 militaires ou plus ont été arrêtés.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210401-niger-les-enqu%C3%AAtes-se-poursuivent-apr%C3%A8s-la-tentative-de-coup-d-%C3%A9tat

Burkina Faso : Les travaux de construction du chemin de fer de Tema/Ghana à Ouagadougou/Burkina Faso doivent commencer au premier trimestre 2022. Pour la construction et l’exploitation, le choix est entre China Railway, African Global Development et Frontline Capital Advisors. Un podcast RFI de 2’13’’.
https://www.rfi.fr/fr/podcasts/afrique-%C3%A9conomie/20210331-burkina-faso-bient%C3%B4t-un-chemin-de-fer-vers-le-ghana

Congo-Kinshasa : Avec Trafigura comme partenaire financier et commercial, l’Entreprise générale du cobalt, filiale de la Gécamines, créée en 2019 et lancée hier mercredi veut, dans les six mois, «asseoir son monopole sur l’achat, le traitement, la transformation, la vente et l’exportation du cobalt artisanal». Il s’agit surtout de récupérer le secteur artisanal/illégal de la production de cobalt, estimé à 20% de la production nationale (la production du Congo-Kinshasa, en 2020, représentait 67% de la production mondiale).
https://www.rfi.fr/fr/podcasts/chronique-des-mati%C3%A8res-premi%C3%A8res/20210331-la-rdc-reprend-en-main-son-cobalt-artisanal

République Centrafricaine : Le Groupe d’expert des Nations unies dénonce «le recours accru à des sociétés de sécurité privée par les autorités de Bangui en butte à une nouvelle rébellion depuis décembre. Ils déplorent aussi les ‘contacts étroits’ qu’entretient avec ces sociétés l’armée centrafricaine et dans certains cas, les casques bleus de l’ONU déployés dans le pays.» Des paramilitaires russes qui commettraient des violations des droits humains sont spécifiquement ciblés, surtout les trois entreprises privées russes Sewa Security Services, Lobaye Invest SARLU et Wagner. Il y aurait eu «exécutions sommaires massives, détentions arbitraires, torture pendant les interrogatoires, disparitions forcées, déplacements forcés de population civile, ciblage indiscriminé d'installations civiles, violations du droit à la santé et attaques croissantes contre les acteurs humanitaires.»
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210401-centrafrique-des-experts-de-l-onu-alertent-sur-de-possibles-exactions-imputables-%C3%A0-des-paramilitaires-russes

Tchad : A cause de la chute des prix mondiaux du pétrole, les avantages sociaux des fonctionnaires ont été supprimés depuis 2016. Depuis ce temps, il y a des négociations entre les syndicats et le gouvernement. Depuis janvier, une grève perlée (une semaine sur deux) paralyse partiellement l'administration. Cette grève a été suspendu, le temps d’examiner une nouvelle offre du gouvernement. «Si le paiement des arriérés de salaires depuis 2017 a bien été fait, reste une revendication principale :  le versement des frais de transport. Une enveloppe qui représente 24 milliards de francs CFA selon les syndicats.»
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210401-tchad-suspension-du-mouvement-de-gr%C3%A8ve-des-fonctionnaires-pour-un-mois

Côte d’Ivoire : Le Conseil café cacao a annoncé une baisse importante du prix payé pour les fèves de cacao : 750 en lieu de 1.000 F Cfa avant. Le marché mondial – pour lequel la Côte d’Ivoire livre 2 mio de tonnes par an ou 40% – serait en berne. «Selon la Banque mondiale, un planteur ivoirien de cacao sur deux vit sous le seuil de pauvreté.»
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210401-cacao-forte-r%C3%A9duction-du-prix-pay%C3%A9-aux-planteurs-en-c%C3%B4te-d-ivoire

Boko Haram : Faire déserter des membres du groupe terroriste est une excellente stratégie pour l’affaiblir. Mais il faut mieux gérer la prise en charge des déserteurs. Entre autre, «(p)our renforcer la résilience des communautés face à des groupes comme Boko Haram, leur participation doit être privilégiée tout au long du processus de réhabilitation, y compris lors de la conception, de la mise en œuvre et de l'évaluation.»
https://issafrica.org/fr/iss-today/limportance-dune-meilleure-prise-en-charge-des-deserteurs-de-boko-haram

Togo : Un aperçu comment ça se passe avec la corruption au Togo.
https://theconversation.com/togo-comment-lutter-efficacement-contre-le-fleau-de-la-corruption-157729