27 mars 2021

Mali: A Bamako, une petite foule clairsemée a dénoncé les troupes étrangères et l’insécurité dans le centre et le nord du pays.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210327-%C3%A0-bamako-une-manifestation-contre-les-troupes-%C3%A9trang%C3%A8res-au-mali

Côte d’Ivoire : Au moins 300 personnes ont été emprisonnées entre le début des manifestations contre le 3e mandat d’Alassane Ouattara en août 2020 et l’élection présidentielle d’octobre 2020. Amnesty International se fait des soucis parce que la plupart d’entre elles se trouvent toujours en détention provisoire. Selon les principes du droit, la détention provisoire ne devrait pas être utilisée comme une forme de punition – punition sans que les concerné.e.s aient été jugé.e.s.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210327-c%C3%B4te-d-ivoire-amnesty-international-s-inqui%C3%A8te-du-sort-de-centaines-de-prisonniers

Côte d’Ivoire : 60% des captures dans le golfe de Guinée pourraient être faites dans le cadre de la pêche illégale. Les pêcheurs ivoiriens en souffrent. Un podcast RFI de 2’51’’.
https://www.rfi.fr/fr/podcasts/le-regard-du-monde-afrique/20210327-en-c%C3%B4te-d-ivoire-les-ravages-de-la-p%C3%AAche-ill%C3%A9gale

Djibouti : Boycottée par l’opposition sauf le parti MDEND avec son candidat, l’homme d’affaires Zakaria Ismael Farah, la campagne électorale a commencé hier. Guelleh, au pouvoir depuis 1999, va sans doute gagner un 5e mandat. Il n’y a pas de limite de mandats au Djibouti.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210327-d%C3%A9but-de-la-campagne-pr%C3%A9sidentielle-%C3%A0-djibouti-sur-fond-d-appel-au-boycott

Algérie/France : Début mars, la France a facilité l'accès aux archives classées secret-défense pour la période 1954-70 qui inclut la Guerre d'Algérie. Les historien.ne.s algérien.ne.s réclament maintenant aussi l'accès aux archives de cette période en Algérie. C’est nécessaire pour dissiper les zones d'ombre de la guerre d'indépendance côté Algérie.
Côté français, ce n’est pas tout qui sera accessible : «un certain nombre (de documents, GL) qui resteraient ultra-sensibles pour la sécurité nationale feront toujours l'objet d'une protection (…). Les archives sur les essais nucléaires dans le Sahara sont, elles, ‘incommunicables’.»
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210327-les-historiens-alg%C3%A9riens-r%C3%A9clament-l-acc%C3%A8s-en-alg%C3%A9rie-aux-archives-de-la-guerre
et aussi : https://www.rfi.fr/fr/france/20210309-france-emmanuel-macron-facilite-l-acc%C3%A8s-aux-archives-class%C3%A9es-secret-d%C3%A9fense

Mozambique : La ville de Palma, sous attaque depuis mercredi, a été prise aujourd’hui samedi par les jihadistes. Les forces gouvernementales se sont retirées de Palma. Les combats continueraient dans la zone.
https://www.rfi.fr/fr/en-bref/20210327-mozambique-des-jihadistes-ont-pris-la-ville-de-palma-dans-le-nord-est-du-pays

26 mars 2021

Mali: A Talataye, entre Gao et Ménaka, six jeunes chasseurs – dont quatre de moins de 16 ans – qui traquaient du gibier auraient été abattus lors d’une frappe da la force française Barkhane qui disait viser des jihadistes.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210326-mali-pol%C3%A9mique-autour-d-une-frappe-de-la-force-barkhane-vers-talataye

Niger : Il semble que l’Etat islamique dans le grand Sahara (EIGS) soit en train d’étendre son emprise. Plusieurs attaques ont eu lieu ces dix derniers jours dans les régions de Tahoua et Tillabéry dans le nord-ouest du pays : 66 mort.e.s à Banibangou lundi 15 mars, 157 (ou plus de 200 selon des sources locales) dimanche 21 mars dans la région de Tahoua, 13 mercredi 24 mars dans la région de Tillabéry. Les attaques n’ont pas été revendiquées, mais l’EIGS est le premier suspect : «Depuis 2020, le Tillabéry et la région de Tahoua sont devenus des bases de repli pour l’EIGS. Avant installé vers Ménaka, dans le nord-est du Mali, ce groupe a été repoussé de l’autre côté de la frontière par la force française Bar-khane et ses alliés, mais aussi par le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans (…). Un an plus tard, l’EIGS a repris des forces, notamment grâce à une capacité importante de recrutement» dans la zone.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210326-le-groupe-eigs-%C3%A9tend-son-emprise-dans-le-nord-du-niger

Sierra Leone : A l’occasion du 30e anniversaire du début de la guerre civile qui a fait 120.000 mort.e.s et beaucoup de mutilé.e.s et traumatisé.e.s, un Podcast RFI de 19’30’’.
https://www.rfi.fr/fr/podcasts/grand-reportage/20210326-sierra-leone-le-long-chemin-vers-la-paix

France/Rwanda : «La France porte des «responsabilités lourdes et accablantes» dans les évènements qui ont abouti au génocide des Tutsis en 1994, selon les conclusions du rapport» Duclert de 1.200 pages qui vient d’être remis à Macron après deux ans de recherches. Selon le rapport, «la France s'est longuement investie au côté d'un régime qui encourageait des massacres racistes. Elle est demeurée aveugle face à la préparation du génocide». François Mitterrand est notamment pointé du doigt. Il y a eu des livraisons massives d'armes au régime rwandais, même s’il n’y en a plus eu à partir du début des massacres. Le rapport soulignerait «cependant que "rien ne vient démontrer" qu'elle (la France) s'est rendue "complice" du génocide qui a fait au moins 800.000 morts selon l'ONU.»
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210326-g%C3%A9nocide-des-tutsi-au-rwanda-la-france-a-failli-selon-le-rapport-duclert
et aussi : https://www.rfi.fr/fr/en-bref/20210326-g%C3%A9nocide-des-tutsi-du-rwanda-responsabilit%C3%A9s-lourdes-et-accablantes-de-la-france

Côte d’Ivoire : Patrick Achik a été nommé Premier ministre par le président. Il avait été nommé à ce poste par interim juste avant la mort de son prédécesseur Bakayoko. Avant cela et depuis 2017, ce «grand technocrate loyal au président Ouattara» de 65 ans avait été secrétaire général de la présidence.
https://www.rfi.fr/fr/en-bref/20210326-c%C3%B4te-d-ivoire-patrick-achi-nomm%C3%A9-officiellement-premier-ministre-par-le-pr%C3%A9sident-ouattara