13 mars 2021

République Centrafricaine : A deux jours du deuxième tour des élections législatives, le Conseil de sécurité des Nations Unies a décidé d’augmenter la force de paix (Minusca) de 2.750 militaires et 940 policiers/policières, portant les effectifs à 14.400 militaire et 3.020 policiers/policières.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210313-rca-une-augmentation-des-effectifs-de-la-minusca-d%C3%A9cid%C3%A9e-par-l-onu

Mali : A Tessalit forces françaises Barkhane, casques bleus et Forces armées maliennes cohabitent et se coordonnent plus ou moins bien.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210313-mali-%C3%A0-tessalit-les-forces-alli%C3%A9es-coordonnent-leurs-efforts-dans-la-lutte-contre-le-terrorisme

Burkina Faso : Le pays héberge 19.823 réfugié.e.s malien.ne.s. Le camp de Mentao dans la province du Soum a été abandonné et le camp de Goudebo dans la province du Seno accueille désormais tou.te.s les réfugié.e.s de la région du Sahel. Le gouvernement et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugié.e.s ont élargi et réhabilité le camp pour mieux le sécuriser. «6.570 réfugiés maliens sont déjà réinstallés sur le site de Goudebo. L’opération se poursuivra avec les réfugiés restés à Djibo et ceux qui ne résident pas dans les camps.»
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210313-burkina-faso-s%C3%A9curisation-du-camp-de-goudebo-et-r%C3%A9installation-des-r%C3%A9fugi%C3%A9s

12 mars 2021

Burkina Faso : Le pays a compté 1.121.960 déplacé.e.s internes à la date du 28 février 2021 selon le Conseil National de Secours d'Urgence et de Réhabilitation (CONASUR). Depuis le début de l’année, leur nombre a augmenté d’à peu près 100.000.
https://lefaso.net/

Congo-Brazzaville : Une interpellation qui ressemble à un enlèvement : Alexandre Ibacka Dzabana, 77 ans, coordonnateur de la Plateforme congolaise des ONG des droits humains et de la démocratie, membre du mouvement M22 et de la coalition Tournons la page, a été interpelé jeudi matin par trois personnes en civil, sans convocation, sans rien. A dix jours des élections présidentielles, il serait «soupçonné de tentative de déstabilisation de l’Etat et des institutions».
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210312-cono-b-interpellation-d-un-leader-de-la-soci%C3%A9t%C3%A9-civile-alexandre-ibacka-dzabana

Niger: Après plus de deux ans, le Grand marché de Niamey a rouvert ses portes. Avec4 800 magasins, c’est le plus grand marché du pays.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210311-niger-le-grand-march%C3%A9-de-niamey-rouvre-ses-portes-principales

Congo-Kinshasa : Jeudi 11 mars une dizaine de policiers a perquisitionné la maison de l’ex-chef de l’Agence nationale de renseignements, Kalev Mutond, qui est «soupçonné d’arrestations arbitraires, tortures physiques et morales, traitements inhumains et dégradants et tentatives d’assassinat» et recherché par la justice après ne pas avoir honoré deux convocations. Le fugitif est sous sanctions américaines depuis décembre 2016.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210311-rdc-perquisition-chez-l-ex-chef-des-renseignements-kalev-mutond-recherch%C3%A9-par-la-justice

Mozambique/Congo-Kinshasa/terrorisme : Les Forces démocratiques alliés (ADF) et Daech Mozambique (aka Ansar al-Sunna et localement comme «Al Shabab») ont été classifiés comme «organisations terroristes étrangères» et «groupes terroristes mondiaux expressément désignés» par les Etats Unis, ce qui les met sous sanctions.
Daech Mozambique aurait causé 2.000 victimes civiles et jusqu'à 670.000 déplacé.e.s internes. Il y a un aspect transfrontalier avec la Tanzanie.
Les Forces démocratiques alliés (ADF), rébellion d’origine ougandaise, sont elles aussi considérées comme un mouvement terroriste affilié au groupe État islamique par les Etats-Unis qui l’appellent «Daech-RDC» désormais.
Individus ou organisations qui auraient un lien financier direct ou indirect avec ADF ou Daech Mozambique sont susceptibles de sanctions. Pour les États-Unis, tout soutien logistique ou matériel à ce groupe est un acte criminel.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210311-washington-classe-les-shebabs-du-mozambique-dans-les-groupes-terroristes-affili%C3%A9s-%C3%A0-l-ei
respectivement https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210311-rdc-washington-estime-que-les-rebelles-adf-sont-affili%C3%A9s-au-groupe-%C3%A9tat-islamique