11 mars 2021

Algérie: L’algérianisation de l’industrie des hydrocarbures annoncée par Houari Boumédiène le 24 février 1971 a été célébrée comme une victoire sur l’ex-colonisateur en Algérie. En France, elle annonce la fin de la prospérité économique commencée dans l’après-guerre. «La stratégie algérienne se révèle gagnante et d’autres États producteurs choisissent de l’imiter dans les mois qui précèdent le choc pétrolier de 1973.»
Pourtant, cette épisode de l’histoire du pétrole algérien – découvert dans les années 1950 – n’est pas tant rupture qu’il paraît. C’était plutôt un changement continue du système de la domination coloniale aux mécanismes de coopération.
https://theconversation.com/50-ans-apres-la-nationalisation-du-petrole-algerien-reste-au-coeur-du-conflit-memoriel-156047

Sénégal : Face à la volonté du pouvoir d’éliminer toute opposition, le Mouvement de Défense de la Démocratie (M2D) se veut «large, ouvert et inclusif» pour ainsi «(f)édérer toutes les résistances pour faire face aux pratiques autocratiques». «Pour le représenter, lors de ses déclarations : Aliou Sané, Cheikh Tidiane Dièye, de la plateforme politique Avenir Sénégaal bi nu bëgg, l’économiste Yassine Fall, ou encore l’ancienne ministre Ndèye Fatou Diop Blondin.» Le M2D est soutenu, entre autres, par «des parlementaires de l’opposition – dont Ousmane Sonko -, des leaders de mouvements politiques - Thierno Bocoum du mouvement Agir, Babacar Diop des Forces Démocratique du Sénégal… -, et des responsables d’organisations citoyennes - Aliou Sané de Y’en a Marre, ou encore Guy Marius Sagna de Frapp-France Dégage .
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210311-senegal-m2d-genese-objectifs-ousmane-sonko-mouvement-defense-democratie

Mali/coton : La production de coton malienne s’est effondrée en 2020, elle a baissé de 700.000 à 147.000 tonnes suite à la baisse du prix d’achat garanti par l’État de 275 F CFA/kg à 200 F CFA/kg pour la campagne de 2020 et la suspension de la subvention sur les engrais. Cette année, le gouvernement veut se rattraper. La transformation – à peine 2% de la production totale présentement – est aussi à augmenter.
https://www.rfi.fr/fr/podcasts/afrique-%C3%A9conomie/20210311-mali-apr%C3%A8s-une-ann%C3%A9e-cauchemardesque-le-pays-veut-relancer-sa-production-de-coton

Mauritanie/corruption : Le procureur de Nouakchott a demandé le placement sous contrôle judiciaire de l’ex-chef d’Etat, M. Aziz, d'un de ses gendres, de deux anciens Premiers ministres et de plusieurs anciens ministres et hommes d'affaires.
https://www.rfi.fr/fr/en-bref/20210311-mauritanie-le-procureur-r%C3%A9clame-l-inculpation-de-l-ex-pr%C3%A9sident-mohamed-ould-abdel-aziz-pour-corruption-parquet

10 mars 2021

Afrique du Sud : Le pays est entré en récession (-7% en 2020) pour la première fois depuis 12 ans. Le confinement en est le coupable.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210309-covid-19-la-crise-sanitaire-a-fait-chuter-le-pib-de-l-afrique-du-sud-en-2020

Mali : A Bandiagara, le ministre malien de la Réconciliation nationale, colonel-major Ismaël Wagué, a rencontré mardi les chefs de la milice dogon Dan Na Ambassagou, une milice accusée d’exactions contre des civils peuls, notamment du massacre de plus de 150 civils dans le village d’Ogossogou le 23 mars 2019. La rencontre ferait partie d’une série de rencontres avec des groupes d’autodéfense, à la fois dogons et peulhs. Du côté des autorités, il s’agirait d’entamer un dialogue pour, en fin de compte, les convaincre de déposer les armes.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210310-mali-le-ministre-isma%C3%ABl-wagu%C3%A9-a-rencontr%C3%A9-le-chef-de-la-milice-dan-na-ambassagou

Côte d’Ivoire : 32 femmes seulement sur 254 député.e.s à la nouvelle Assemblée national ivoirienne – aucun des partis politiques n’a respecté la loi votée en 2019 instaurant un quota de 30% pour les candidates. «Problème : le code électoral n’a pas pris en compte cette nouvelle loi, elle n’a donc pas été respectée par les partis politiques. Ils ont aligné, en moyenne, 14% de femmes candidates.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210310-c%C3%B4te-d-ivoire-le-scrutin-%C3%A9choue-%C3%A0-am%C3%A9liorer-la-repr%C3%A9sentativit%C3%A9-des-femmes-%C3%A0-l-assembl%C3%A9e

Côte d’Ivoire : Le Premier ministre Hamed Bakayoko est mort d’un «cancer foudroyant». Un pilier du régime RHDP, il était ministre de l’Intérieur, puis de la défense depuis 2017, maire d’Abobo depuis 2018, et Premier ministre à la suite du décès d’Amadou Gon Coulibaly en juillet 2020.
https://www.rfi.fr/fr/en-bref/20210310-c%C3%B4te-d-ivoire-d%C3%A9c%C3%A8s-du-premier-ministre-hamed-bakayoko-en-allemagne-officiel

Mauritanie : Le rapport d’une commission d’enquête parlementaire de 2020 a nommé 14 membres de différents gouvernements de Mohamed Ould Abdel Aziz, dont des anciens Premiers ministres, soupçonnés de corruption et détournements de biens publics. Sur la base d’investigations de la police, le procureur de Nouakchott ouest a commencé mardi les auditions de ces 14. Mohamed Ould Abdel Aziz, lui, a refusé de répondre aux enquêteurs.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210310-mauritanie-des-anciens-ministres-entendus-dans-l-enqu%C3%AAte-sur-les-crimes-%C3%A9conomiques