3 mars 2021

Burkina Faso/VBG – numéro vert: Victimes et témoins de violences basées sur le genre (VBG) peuvent désormais appeler le 80 00 12 87, numéro gratuit, pour avoir de l’assistance. Et la ministre a raison : «beaucoup de progrès restent encore à faire dans la lutte contre les VGB au Burkina».
Selon le ministère de la Femme, 5.224 victimes de VBG auraient été prises en charge en 2020.
https://lefaso.net/spip.php?article103049

Bénin : Bio Dramane Tidjani, figure importante locale du parti d’opposition Les Démocrates, est en prison pour attendre son procès pour «association de malfaiteurs et actes terroristes». «Poursuite abusive d’un homme politique» ? En tout cas, le pouvoir semble prêt à utiliser tous les moyens pour affaiblir l’opposition.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210302-b%C3%A9nin-un-responsable-du-parti-d-opposition-les-d%C3%A9mocrates-plac%C3%A9-sous-mandat-de-d%C3%A9p%C3%B4t

Congo-Kinshasa : Celui qui a été l’informateur qui a identifié la nouvelle majorité de Tshisekedi, Modeste Bahati Lukwebo, a été élu président de la chambre haute. Cela «marque la dernière étape de la reprise en main effective des institutions par le président congolais» et de la prise du pouvoir par l’Union sacrée de Tshisekedi.
https://www.jeuneafrique.com/1130025/politique/rdc-elu-a-la-tete-du-senat-modeste-bahati-lukwebo-prend-sa-revanche/

Algérie/France : Après 64 ans de mensonges, Emmanuel Macron a reconnu mardi 2 mars que le militant Ali Boumendjel avait bel et bien été torturé et assassiné le 23 mars 1957. Cet aveu est censé être un geste d'apaisement.
https://www.rfi.fr/fr/en-bref/20210302-guerre-d-alg%C3%A9rie-emmanuel-macron-reconna%C3%AEt-que-le-militant-ali-boumendjel-a-%C3%A9t%C3%A9-tortur%C3%A9-et-assassin%C3%A9-par-l-arm%C3%A9e-fran%C3%A7aise

Ethiopie : Le 125e anniversaire de la bataille d’Adoua – qui se trouve au Tigré – a été célébré hier mardi dans tout le pays. La victoire contre les troupes italiennes a évité à l’Ethiopie d’être colonisée.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210303-les-%C3%A9thiopiens-c%C3%A9l%C3%A8brent-les-125-ans-de-la-bataille-d-adoua

Bénin : Nouvelle condamnation à forte odeur de manœuvre politique : Le richissime Sébastien Ajavon, ancien candidat aux présidentielles, a été condamné à 5 ans de prison ferme pour «faux, usage de faux et escroquerie» par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) du Bénin. Selon l’opposition, cette Criet aurait été créée pour pouvoir détruire les principaux opposants à Patrice Talon.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210303-b%C3%A9nin-nouvelle-condamnation-%C3%A0-l-encontre-de-l-homme-d-affaires-s%C3%A9bastien-ajavon

Maroc : Fouad Abdelmoumni, économist, défenseur des droits humains, militant de Transparency Maroc interviewé dans ce podcast RFO de 4’47’’ : «nous somme de plus en plus dans une situation de dictature autoritaire et violente». Fepuis 2014, il y a eu «un resserrement absolument drastique des comportements répressifs, illégitimes, de l’État marocain».
https://www.rfi.fr/fr/podcasts/invit%C3%A9-afrique/20210303-fouad-abdelmoumni-nous-sommes-de-plus-dans-une-situation-de-dictature-autoritaire-au-maroc

Soudan : Les Etats-Unis essaient de se rattraper. Après l’annonce d’une base navale russe à Port-Soudan en décembre, voici une base navale des Etats-Unis annoncée pour Aqiq Kabir, non loin de la frontière érythréenne. Présentement, la frégate russe Admiral Grigorovitch et le destroyer américain Winston Churchill sont amarrés à 4 km l’une de l’autre à Port-Soudan.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210303-soudan-lutte-d-influence-am%C3%A9ricano-russe-sur-les-bords-de-la-mer-rouge

2 mars 2021

Niger : Hama Amadou a été transféré à la prison de Filingué, à plus de 150 km au nord-est de Niamey. Soupçonné d’être derrière les troubles après l’annonce des résultats du 2e tour des présidentielles, auxquelles il n’était pas candidat, il «est sous le coup d’une dizaine de chefs d’accusation, dont propagande à caractère raciste, propos de nature à dresser les citoyens les uns contre les autres, et complicité dans des manifestations et destructions de biens». Justice de vainqueurs, comme le disent ses avocats ?
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210301-niger-l-opposant-hama-amadou-transf%C3%A9r%C3%A9-%C3%A0-la-prison-de-filingu%C3%A9

Tchad : L’opposant Saleh Kebzabo, 2e aux élections de 2016, a retiré sa candidature à la présidentielle suite aux violences au domicile du candidat Yaya Dillo. «Ce n’est plus une élection, c’est devenu une sorte de far west où on tire pour éliminer avant même d’aller en campagne. Que va-t-il se passer pendant la campagne et après la campagne ?»
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210301-tchad-l-opposant-saleh-kebzabo-retire-sa-candidature-%C3%A0-la-pr%C3%A9sidentielle

Tchad/Yaya Dillo : Il est le neveu d’Idriss Déby, un Zaghawa comme lui. D’abord rebelle dans l’est du pays, il fonde en 2005 le Scud (Socle pour le changement, l’unité et la démocratie) qui sert de base à ses oncles Paul et Timan Erdimi dans leurs tentatives de renverser le président Déby par les armes. Mais il se réconcilie avec Déby, rejoint le gouvernement en 2008 (secrétaire d’Etat ensuite ministre des Mines ensuite conseiller à la présidence), puis il est nommé ambassadeur du Tchad auprès de la Cémac (Commission économique et monétaire d'Afrique centrale). En mai 2020, sur les réseaux sociaux, il soupçonne la Première dame de détournement de fonds de lutte contre le Covid-19. Suspendu, ensuite limogé de la Cémac, il redevient opposant et par la suite candidat à l’élection présidentielle. C’est comme s’il annonçait son propre sort dans une publication Facebook : «il suffit de dire qu'il y a un problème au niveau de la gouvernance, on va porter atteinte à votre famille, vous détruire».
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210302-tchad-chef-rebelle-ministre-puis-opposant-retour-sur-le-parcours-de-yaya-dillo

Nigeria: Les 279 lycéennes (en lieu de 317 dont les autorités avaient parlé d’abord) kidnappées vendredi à Jangebe dans l’Etat de Zamfara ont été libérées mardi matin. Pas d’informations concernant les conditions de leur libération – selon le gouverneur de Zamfara aucune rançon n’aurait été payée. Pour les autorités nigérianes, nier le paiement de rançon est automatique.
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210302-nigeria-lib%C3%A9ration-des-lyc%C3%A9ennes-enlev%C3%A9es-fin-f%C3%A9vrier-dans-l-%C3%A9tat-de-zamfara

Nigeria/nord-est : La situation sécuritaire se dégrade dans le nord-est du pays. Après l’attaque à tirs d’obus de mortier de Maïduguri il y a moins d’une semaine (au moins 16 morts et de très nombreux blessés), la ville de Dikwa (où plus de 75.000 déplacé.e.s internes ont trouvé abri) a subi une troisième attaque jihadiste lundi nuit. L’attaque «rapide et spectaculaire» a ciblé un camp militaire et une base de l’ONU simultanément. Les attaquants seraient de l’Iswap, la branche de Boko Haram affiliée à l’État islamique,
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210302-nigeria-des-jihadistes-attaquent-une-base-de-l-onu-dans-les-nord-est

Mali : La Cour d'appel de Bamako vient d’annuler la procédure contre l’activiste/polémiste/animateur radio Ras Bath et l’ex-Premier ministre Boubou Cissé.
https://www.rfi.fr/fr/en-bref/20210302-mali-la-proc%C3%A9dure-contre-boubou-ciss%C3%A9-et-ras-bath-annul%C3%A9e-par-la-cour-d-appel

Mali : Des leaders religieux dont le très influent le chérif de Nioro Cheikh Haidara seraient vent-debout contre l’avant-projet de la loi contre les violences basées sur le genre qui serait contre certains principes défendus par le Coran. Ils reprochent à certains articles de cet avant-projet de loi «de vouloir faire la promotion de l’homosexualité, d’autoriser le partage équitable de l’héritage entre la fille et le garçon en cas de décès des parents, de mettre fin au mariage des enfants ou de réduire le pouvoir de l’homme dans la famille.» Ces mêmes leaders demandent la démission de Mme Bouaré Bintou Founé Samaké, la ministre de la promotion de la femme, de l'enfant et de la famille.
Message WhatsApp de WiLDAF transféré à GL le 1 mars 2021