01 janvier 2023

Depuis jeudi 7 décembre autour de midi, je n'ai plus accès au site web de RFI – nous savions que RFI était interdite de diffuser ses programmes au Burkina Faso, apparemment, cela s'est étendu à l'internet. RFI étant la source principale des articles que je résume ici, je suis désolé d'offrir beaucoup moins d'actualités en français tant que la coupure dure. Celles et ceux parmi vous qui lisent l'anglais – tournez, s.v.p., vers la partie anglaise des actualités.

Burkina Faso/PDI : Selon le GCORR (Groupe de Coordination Opérationnelle de la Rapid Response), 542 378 personnes ont dû se déplacer entre le 1 janvier et le 30 novembre 2022, beaucoup plus qu’en 2021. Dans ce temps, 91 alertes relatives à un choc sécuritaire ont été publiées par le GCORR. La région du Centre-Nord a été la plus touchée.
https://mailchi.mp/edb41b1f3811/gcorr-octobre-2022-17006563?e=bf10fe75f6

Elections 2023 Afrique : Rendez-vous démocratiques par excellence ? En tout cas : 7 présidentielles, des élections parlementaires, un référendum et des municipales sont en vue pour l’année qui a commencé aujourd’hui dimanche. Congo-Kinshasa, Bénin, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali… - cet article Jeune Afrique en fait le point.
https://www.jeuneafrique.com/1401134/politique/2023-annee-electorale-rdc-benin-cote-divoire-gabon-mali-les-africains-appeles-aux-urnes/

Ouganda : Si, à trois ans du scrutin, des poids-lourds du parti au pouvoir NRM se sont prononcés pour encore une candidature de Yoweri Museveni, cela peut bien être «pour contrecarrer les ambitions du fils de Museveni, le général Muhoozi Kainerugaba». Ce sera sans doute Museveni qui décidera quand il va partir.
https://www.jeuneafrique.com/1404732/politique/en-ouganda-entre-yoweri-museveni-et-son-fils-le-coeur-du-parti-au-pouvoir-balance/

31 décembre 2022

Depuis jeudi 7 décembre autour de midi, je n'ai plus accès au site web de RFI – nous savions que RFI était interdite de diffuser ses programmes au Burkina Faso, apparemment, cela s'est étendu à l'internet. RFI étant la source principale des articles que je résume ici, je suis désolé d'offrir beaucoup moins d'actualités en français tant que la coupure dure. Celles et ceux parmi vous qui lisent l'anglais – tournez, s.v.p., vers la partie anglaise des actualités.

Afrique du Sud : En remplaçant la méthode champenoise, la Méthode Cap Classique (MCC) s’est depuis 1992 faite un grand renommé. Pour ces pétillants vins sudafricains, comme pour le champagne, une fermentation secondaire a lieu dans la bouteille. En 2021, plus que 10 mio de bouteilles ont été vendues, avec Stellenbosch comme première zone de production. La variété est grande – il y en a 24 de bonne qualité.
https://www.jeuneafrique.com/1403647/culture/un-marche-du-champagne-sud-africain-pleine-en-effervescence/

Rwanda/M23/Congo-Kinshasa : Pour le temps de novembre 2021 à octobre 2022 au moins, un rapport par des expert.e.s des Nations Unies déclare que des «preuves substantielles» ont été trouvé qui démontreraient «l’intervention directe des forces de défense rwandaises (RDF) sur le territoire de la RDC». Suite à ce rapport, l’Union Européenne maintenant interpelle Kigali à «cesser de soutenir le M23». Hier vendredi, il y a encore eu des combats entre l’armée congolaise plus groupes d’autodéfense avec les troupes du M23. Et avant-hier jeudi, il y a eu des «violents combats» entre le M23 et des membres d’une coalition de groupes d’autodéfense dans une zone où l’armée congolaise n’est pas présente (dans le groupement Tongo/territoire de Rutshuru). Kigali continue de démentir tout soutien au M23.
https://www.jeuneafrique.com/1405114/politique/lue-exhorte-le-rwanda-a-cesser-de-soutenir-le-m23-en-rdc/
https://www.jeuneafrique.com/1404936/politique/violents-combats-entre-milices-et-rebelles-du-m23-en-rdc/

Zambie : Hakainde Hichilema est acclamé en Europe et aux Etats-Unis. Il est un des peux de chefs d’état africains qui condamnent la Russie pour son attaque de l’Ukraine. Mais «(l)e président a davantage de soutien à l’extérieur qu’à l’intérieur du pays», surtout qu’économiquement, ça ne va pas bien. L’opposition zambienne n’est pas contente de l’abandon de la position traditionnelle de non-alignement du pays. Une détérioration des relations avec la Chine – plus grand pays créancier de la Zambie – est-elle à craindre ? Hakainde Hichilema se laisserait-il instrumentaliser par «l’Occident» et contre la Russie et la Chine ?
https://www.jeuneafrique.com/1404800/politique/le-zambien-hakainde-hichilema-nouveau-chouchou-des-occidentaux/